NE NOUS ABRUTISSONS PAS S’IL VOUS PLAÎT.

Les logiciels qui facilitent l’écriture sont omniprésents. En 2018, ils se retrouvent dans le moindre appareil électronique. Au moment où j’écris ces lignes, Microsoft Word me corrige ou disons qu’il souligne avec une couleur rouge sang agressive les mots qui méritent une attention particulière ou une correction urgente.  Microsoft Word me suggère un mot à la place d’un autre, un accent par-ci, un tiret par-là, et j’en passe. Est-il utile? Je dirais oui et non.

Le « oui » est lâché à contrecœur. Il est vrai que ces logiciels facilitent le travail et le rendent plus rapide. Nous gagnons en productivité mais nous perdons en qualité. D’où le « non » comme réponse à la question posée tantôt. La qualité de l’écriture et la compréhension de la langue, quelle qu’elle soit, s’effritent et cette réalité me chagrine. Je parle surtout de la langue de Molière, cette langue que j’aime tant. Ces logiciels sont directement responsables de l’appauvrissement du vocabulaire, de l’assassinat de la grammaire et de la syntaxe, de la violence dirigée contre la concordance de temps et autres crimes que subissent toutes les langues du monde dont le français.

Il suffit parfois de lire certains textos, courriels et autres textes écrits par des gens qui ont fait des études universitaires et qui sont des francophones aguerris depuis au moins deux décennies. Ces textes, courriels et textos pourraient provoquer une panique psychologique chez n’importe quel adulte et nous avons le droit de nous demander si le cerveau a fini par s’atrophier. Je suis conscient que je juge mon prochain et peut être mon approche est maladroite. Cependant, je soulève une question qui me transperce le cœur et qui mérite qu’elle soit étudiée, sinon considérée.

Chers amis et amies, je vous prie de retourner aux sources. Cela prendra plus de temps, j’en conviens mais une phrase bien écrite vaut tout l’or du monde, surtout quand elle est le fruit d’un effort personnel. Écrivez vos propres textes, courriels et textos et je vous demande humblement d’utiliser le moins possible les emojis, qui ne sont qu’une catastrophe ambulante pour nos cerveaux et pour la communication humaine. Est-ce étonnant de voir que, malgré la multiplication des moyens de communication grâce aux progrès technologiques, nous avons du mal à nous faire comprendre ou à nous comprendre tout court? Une communication saine et sans faux-fuyants est la base de toute relation humaine, qu’elle soit professionnelle ou personnelle. Les mots ont donc une importance capitale, les synonymes parfaits n’existant point, un mot de trop ou de moins ou de travers peut faire la pluie ou le beau temps lors d’une conversation.

Regarder n’est pas la même chose qu’épier, contempler, fixer, apprécier, espionner, voir, et j’en passe. Si lors d’une dispute, une personne dit à son/sa partenaire qu’elle/il fait chier, cela est amplement plus provocateur et blessant que dire qu’elle/il nous énerve. Un mot peut sauver une conversation ou peut servir de trinitroglycérine et faire exploser ladite relation. Ce sont des exemples parmi tant d’autres. Je suis certain que vous comprenez ou je veux en venir.

Je vous demanderais pardon de vous avoir importuné avec mes problèmes de communication mais je n’en ai point l’intention. J’essaie de rester éveillé en ne cédant pas à la bêtise qui risque de nous envahir et nous anéantir si nous restons passifs face à cette dernière. Ainsi, réveillons-nous et essayons par-dessus tout de ne pas nous abrutir. Le cerveau a toujours besoin d’exercices et écrire quelques lignes sans utiliser de « auto-correct » est toujours bénéfique pour l’esprit et le corps.

Sur ce, je vous remercie pour votre attention et je vous souhaite tout le bonheur du monde.

Freeman. B

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out /  Change )

Google photo

You are commenting using your Google account. Log Out /  Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out /  Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out /  Change )

Connecting to %s