AU DIABLE CE COMPORTEMENT !

Certains incidents sont là pour nous rappeler qui nous sommes et de quoi on est fait. Est-on passif ou actif dans notre manière d’agir ou parfois, de réagir ? Je considère ces questions comme étant existentielles car elles nous amènent à nous interroger sur notre propre nature et notre comportement envers les autres.

Notre ADN est fait de millions de molécules, transmises par nos parents et leurs parents avant eux. Si on remonte dans le temps, on se retrouve au paléolithique, époque où la vie était sauvage et les gens l’étaient tout autant. Il fallait savoir se battre pour survivre. Il fallait tuer pour survivre parfois à cause des attaques venues d’autres clans, il fallait aussi tuer des animaux sauvages qui voyaient l’espèce humaine comme un sandwich. Parfois, afin de conquérir un espace occupé par d’autres personnes, il fallait les tuer. Ce fut la manière d’être de l’époque. Nos ancêtres avaient une agressivité rampante, ambulante même, qui était sensée décourager toute attaque venue de l’extérieur et ainsi préserver leur vie. Les scientifiques n’ont pas encore trouvé un gène pour l’agressivité mais je suis sûr que cette dernière, qu’elle soit inscrite ou pas dans notre bagage génétique, est bien réelle, Je suis sûr qu’elle est transmise depuis que le monde est monde, depuis que la terre est ronde. Où se cache-t-elle ? Les Dieux seuls le savent et bientôt, les scientifiques, qui sait…

Il nous arrive de rencontrer des gens agressifs mais cela arrive de plus en plus rarement. Le 21ème siècle dans lequel nous vivons, au Canada pour ma part, pays paisible et développé, a créé un climat où règne une passivité que je pourrais qualifier de déconcertante. Cette vie, où tout est ordonné et tout conflit physique est éliminé par peur de finir en prison, a créé, sans le savoir et par pur accident, une société où règne une indifférence, une apathie généralisée, qui rend les gens comateux. Imaginons pendant un instant que le fameux comportement agressif de nos ancêtres soit toujours présent dans nos gènes. Nous vivons dans une société qui punit les comportements agressifs et maintenant, le système pénal punit les comportements agressifs d’ordre psychologique comme le harcèlement, ce qui est fantastique. Mais, ce gène est toujours là ! L’agression veut sortir, elle veut se répandre mais elle ne peut le faire. Comment la libérer de ces chaines qui la tiennent prisonnière ? Comment peut-on être agressif sans finir en prison ? Peut être les comportements passifs agressifs sont la solution.

La nonchalance de notre époque rend la prolifération des comportements passif-agressif fertile. Ils sont de plus en plus nombreux à avoir ces attitudes dites passives qui expriment non directement une haine cachée qui n’est donc pas assumée ou vécue : il y là de la rancune, de la frustration, de la haine, de la colère, un malaise relationnel, etc. Je cite Wikipédia pour la définition. Le pire est que, la majorité des gens ne sait plus comment gérer les gens avec des comportements pareils. Soyons honnêtes, ceux qui sont ainsi, ne sont que des brutes, qui ne s’assument pas. Ils adorent humilier, se moquer et être méchants envers leur prochain, pour des raisons diverses.

Le weekend passé, j’ai eu à faire à une personne dont le comportement passif agressif atteint des sommets inégalés. Cette personne s’est permise d’utiliser ce comportement passif agressif envers moi, croyant que je répondrais à ses attaques par un haussement des épaules. Je me dois également de préciser qu’il s’agit d’une personne d’origine burundaise. Toute personne qui lira ce texte et qui vient de mon cher pays, sait pertinemment que le niveau du comportement passif agressif est tout simplement olympique. Je parle d’une médaille d’or, sans concurrent apparent et une avance écrasante lors de la victoire !

Ainsi cette personne a craché son venin, sous forme de blagues déplacées et de questions envahissantes. Malheureusement pour elle, je ne suis pas de ceux qui suivent le nouveau testament, dans ce cas bien précis. Cette partie du nouveau testament ne s’applique guère avec les brutes et ces gens dont le comportement semble passager ou anodin ou inoffensif. Moins ils rencontrent de la résistance, plus ils se permettent d’aller plus loin avec leur poison verbal, qui lentement et subtilement, détruit l’estime de soi d’une personne et installe un climat malsain entre les gens. Il suffit de les arrêter une fois pour toutes. Je me suis fait un malin plaisir, je ne le cache pas. J’ai envoyé la personne paitre, gentiment bien sûr, culture oblige, pour que cet imbécile n’aille pas dire que mes parents m’ont mal élevé. Ces derniers n’ont rien à voir avec les réponses que je donne, elles sont le fruit de mon imagination fertile !

Dans le nouveau testament, dans l’évangile selon Matthieu 5:39, il est écrit : « Vous avez appris qu’il a été dit: œil pour œil, et dent pour dent. Mais moi, je vous dis de ne pas résister au méchant. Si quelqu’un te frappe sur la joue droite, présente-lui aussi l’autre. ». J’adore Jésus et son message d’amour mais ici, frérot, tu t’es trompé à mon avis. Je peux comprendre l’envie de ne point arpenter le chemin du conflit. Je comprends le désir de choisir le chemin de l’apaisement, de l’entente et de la collaboration.

Cependant, certaines personnes, avec ce comportement nuisible, cette manière d’être qui est nocive, doivent être arrêtées le plus vite possible. La violence physique est rarement la réponse adéquate à une quelconque situation, et surtout pas dans ce cas. Le combat ici fut verbal. Ma philosophie m’ordonne de dire à cette personne, en de termes très clairs, qu’elle doit arrêter sur le champ, cette diarrhée verbale, dont la toxicité ne mène à rien. Il faut que cette personne se taise et qu’elle ne revienne plus importuner les gens avec son délire habituel, qui franchement, est d’une bêtise profonde.

Après avoir demandé gentiment à cette personne d’aller voir ailleurs si j’y étais, je sais avec une assurance totale, qu’elle ne reviendra plus jamais déballer ces conneries. Ai-je créé un conflit ? Peut-être. Mais quand une personne vous insulte à la burundaise, de la manière la plus sournoise qui existe, soyez surs qu’elle reviendra ! Les Burundais sont les maitres de cet art, je te jure ! Parfois, on ne répond pas et ces personnes reviennent à la charge, encore et toujours. Je le sais, je l’ai déjà vu de mes propres yeux. Harcèlement ? Probablement pas, mais assez proche.

Ce défaut très burundais est probablement culturel, car plusieurs personnes parlent ce double langage rempli de petites piques et insultes à peine voilées. Je suis souvent perçu comme un impoli parce que je choisis de répondre au feu qu’ils me lancent par un « je vous prie de fermer votre bouche et d’arrêter de m’inonder avec ces paroles déplacées qui m’étourdissent par leur méchanceté et leur manque de substance. N’auriez-vous rien d’autre à dire, quelque chose de constructif, monsieur, madame ? Si oui, je vous écoute, si non, je vous prie de bien vouloir cesser de parler avant que votre cerveau ait un AVC. Pensez à votre santé mentale, si vous avez encore le QI de penser à votre bien être ! »

Tournez l’autre joue si vous voulez. Personnellement, je ne vous jugerais pas si vous tournez l’autre joue ou si vous répondez aux coups, par vos propres coups. Vous avez le droit le plus élémentaire de vous défendre contre toute attaque, qu’elle soit verbale ou physique. Le fils de Dieu a souvent raison, mais parfois, rarement, il a tort. Défendez-vous et débarrassez-vous de ces gens dont le comportement passif agressif n’augure jamais quelque chose de bon.

Sur ce, merci pour votre attention et je tiens à vous rappeler que sourire est un cadeau du ciel, alors veuillez sourire autant que vous pouvez et je vous souhaite de passer une bonne journée. 

Freeman. B

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out /  Change )

Google photo

You are commenting using your Google account. Log Out /  Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out /  Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out /  Change )

Connecting to %s