LA GRATITUDE

Vendredi passé, j’ai vu un « meme » sur Instagram. Deux gamins, vivant dans la pauvreté la plus abjecte, entourés de détritus, sales comme des paysans du moyen âge européen, assis à même le sol, visiblement fatigués et affamés, et dans un coin, une phrase qui disait « merci Seigneur, pour tout ce que tu fais pour moi ».

J’ai regardé cette image longuement et j’ai senti une colère intense envahir mon âme. Premièrement, voir ces gamins ainsi, je me suis senti triste, comme toute personne le ferait. Deuxièmement, la phrase qui coiffait l’image, multiplia ma colère d’une manière exponentielle. Je vous rassure, cela n’a rien à voir avec la mention de Dieu, mais avec la notion de gratitude.

Les gens ont parfois cette fâcheuse tendance à exprimer leur gratitude seulement en comparaison avec la situation d’autrui. L’auteur de cette image, qui qu’il/elle soit, a commis une faute, du moins d’après moi. La gratitude, la vraie gratitude, pas celle qui est répandue de nos jours, est intrinsèque et non pas comparative.

On aurait pu croire que l’auteur ne pouvait exprimer sa gratitude par rapport à sa propre vie, sans cette comparaison plus que maladroite, pour ne pas dire indécente. La gratitude ne devrait jamais nécessiter une validation extérieure ou une quelconque comparaison. J’aurais aimé parler à l’auteur, car j’avais plusieurs questions. Je lui aurais demandé « pourquoi te compares-tu aux autres ? pourquoi le faire avec les moins fortunés ? pourquoi utiliser la misère pour se sentir privilégié ? pourquoi tout cela ? »

Cependant la question principale aurait été « n’as-tu rien pu trouver dans ta vie, dans ton cœur, dans ton environnement, pour être reconnaissant ? »

La gratitude, la reconnaissance des bénédictions, des privilèges et de la chance qu’on a, n’a pas besoin de comparaison extérieure, absolument pas. La vraie gratitude, celle qui repose sur l’humilité et la reconnaissance de ses bénédictions, vient de l’intérieur et non de ce que l’on voit ailleurs. Je comprends ce réflexe de se comparer aux autres, il est humain, il est naturel et difficile à arrêter et encore plus difficile à dissimuler.

En revanche, être reconnaissant est extrêmement facile. Il suffit de fouiller dans son cœur et la liste peu être longue, à divers degrés. Je suis reconnaissant d’avoir encore mes deux parents, d’avoir mon frère, ma douce moitié, ma famille et mes amis. Je suis reconnaissant d’être en santé malgré la pandémie actuelle. Je suis reconnaissant d’avoir un appartement, de la lumière, des vivres dans mon frigo, un compte bancaire qui est quelque peu vif, une connexion internet qui me permet d’être en constante communication avec toutes ces personnes fantastiques qui peuplent mon environnement. Je suis reconnaissant d’avoir été à l’école, d’avoir pu voyager dans ma vie, de pouvoir écrire, réfléchir, respirer, marcher, sourire, rire, danser, faire du sport, et j’en passe.

Je viens de faire une liste, qui n’est pas exhaustive, sans mentionner autrui, sans parler des autres. Cela ne veut pas dire que je me fous éperdument du reste de l’humanité. Des milliards de personnes n’ont même pas le dixième de ce que j’ai. Il existe des personnes qui sont sérieusement plus fortunées que moi. Cela est une certitude. Cependant, je ne pense pas aux autres, car cette comparaison ne sert à rien, je dirais même plus, cette comparaison est simplement vide de sens. Elle n’augure rien de bon, donc elle est inutile. Je ne fais que penser à moi, sans toutefois rejeter la condition d’autrui. Je ne me moque pas des autres, loin de là. Je suis au courant de leurs conditions certaines plus difficiles que les autres.

Je préfère passer mon temps à trouver des raisons valables pour être reconnaissant. Curieusement, je le fais tous les jours, par les temps qui courent. Disons que ces derniers temps, je pense un peu plus à ma vie, vieillesse oblige. Mes bénédictions, la chance que j’aie depuis que je suis sur cette terre, définissent ma gratitude, et non la condition d’autrui.

La gratitude est un sentiment profondément interne. La gratitude nait au plus profond de notre cœur et de notre âme, sans chercher à se comparer au reste du monde. D’ailleurs, en se comparant, on perd son temps, et par la même occasion, on risque de devenir dépendant des autres pour tout simplement reconnaitre qu’on est béni. Ne serait-ce pas une situation désolante, de se retrouver prisonnier du bonheur ou du malheur des autres ? Ne serait-ce pas une situation dangereuse ? N’est-ce pas une perte de temps monumentale ?

Je vous prie de vous asseoir et de fermer vos yeux. Inspirez et expirez lentement. Faites-le 5 fois d’affilée. Maintenant, pensez à ce que vous avez, que ce soit matériel ou abstrait. Oubliez le monde extérieur et allez fouiller au plus profond de votre âme. Je suis certain que vous allez trouver plus d’une douzaine de raisons d’être reconnaissant et vous allez sentir un sentiment de gratitude envahir votre corps et votre âme.

Je fais régulièrement cet exercice, et franchement, je me retrouve assez souvent au bord des larmes. Ma gratitude envers toutes ces bénédictions, surtout les personnes qui peuplent ma vie, tous les jours, sans arrêt, est infinie. Certes, parfois, un malheur arrive et mon cœur peut se briser. Ce sont les aléas de la vie.  

Ma gratitude, quant à elle, ne se perd jamais. Elle est vivante, vivace, vive, forte, intense et surtout, elle n’a pas besoin de comparaison pour exister. Cette flamme de la gratitude ne s’éteindra jamais, car je veille à ce qu’elle reçoive tout l’oxygène dont elle a besoin pour brûler à jamais. Soyez reconnaissants sans vous comparer aux autres. La gratitude n’a point besoin de comparaison, aussi petite et innocente que cette comparaison puisse être.

Enfin, ce n’est que mon humble avis.

Sur ce, merci pour votre attention et rappelez-vous que sourire est un cadeau du ciel, alors veuillez sourire autant que vous pouvez et je vous souhaite de passer une bonne journée. 

Freeman. B

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out /  Change )

Google photo

You are commenting using your Google account. Log Out /  Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out /  Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out /  Change )

Connecting to %s