SON AVIS ? INEXISTANT !!

J’aimerais vous raconter une histoire que j’ai trouvée fascinante. Je parlais récemment à une amie de longue date. À un certain moment, notre conversation s’est arrêtée sur un sujet qui m’a sidéré. Mon amie m’a dit, en utilisant des mots doux car la douceur de son âme est sans égal, qu’elle avait une amie qui ne m’aimait pas. Ma curiosité fut piquée et je lui ai posé quelques questions afin de mieux comprendre cette situation plus qu’étonnante. Je vous rassure tout de suite, je n’ai pas demandé le nom de la jeune fille car son identité ne m’intéressait guère et ne m’intéressera jamais.   

Après avoir posé quelques questions bien millimétrées, mon amie m’a confirmé que la jeune fille en question ne m’avait jamais rencontré, qu’elle ne me connaissait ni d’Adam, ni d’Ève, que nous n’avons aucun ami en commun à part mon amie qui me racontait l’histoire. Elle m’a aussi confirmé que la jeune fille et moi, ne fréquentions pas les mêmes endroits, nous n’avons pas les mêmes hobbies, etc. Bref, nous habitons sur la même planète tout en vivant dans des mondes différents.

Ainsi, il existe une personne qui ne me connaît guère et qui ne m’aime pas. Elle ne me déteste pas et elle ne souhaite pas qu’un quelconque malheur m’arrive. Apparemment, elle ne serait pas fan de mon « arrogance ». Touché, me suis-je dit. Je ne nie pas être arrogant parfois. Certains diraient souvent. Le cas de mon arrogance est ouvert à l’interprétation. Quoi de plus normal ? Nous sommes tous différents.

La suite de la conversation fut encore plus intéressante. Mon amie me demanda comment je gérais le fait de savoir qu’une personne ne m’aimait pas. Je fus abasourdi par cette question que je trouvais étrange. Honnêtement, qu’y a-t-il à gérer ? Je dis cela avec une franchise déconcertante. Qu’y a-t-il à gérer ? C’est la jeune fille qui ne m’aime pas et non l’inverse. Je ne la connais pas. Et je ne connais même pas la vraie raison de son antipathie envers moi. Je n’ai aucune envie de savoir non plus. Elle a ses raisons et que je sache, elle a le droit le plus élémentaire de ne pas m’aimer. Et j’ai le droit le plus élémentaire d’ignorer ses raisons.

Franchement, je n’ai jamais compris ce désir qui habite certaines personnes de faire l’unanimité. Il est impossible de faire l’unanimité et d’être universellement aimé ou adoré ou applaudi ou célébré. Seuls les gens avec un narcissisme prononcé et profond, ont ce besoin d’être célébrés sans arrêt et par le monde entier. J’avais dit une fois ; « il n’existe pas un sentiment plus libérateur que celui de ne pas vouloir faire l’unanimité ». Se soucier constamment de l’avis des autres, c’est être prisonnier des autres. Une prison mentale certes, mais, selon le cas, plus dangereuse qu’un vrai pénitencier.

Je sais que je dérange des gens avec ma manière brutale de m’exprimer. J’agace d’autres avec mes écrits, mes critiques acerbes sur certaines institutions et idées millénaires. Je parle de sujets tabous souvent. Si la jeune fille est importunée par ma personne, vu que l’on ne traine pas ensemble, elle n’a qu’à m’ignorer. Personnellement, j’évite avec une dextérité magistrale les personnes qui m’énervent ou que je n’aime pas, sans toutefois les détester. Oui, il existe une myriade de personnes que je n’aime pas. Et alors ? Est-ce que la vie de ces personnes s’arrête pour autant ? Absolument pas.

Je sais que parfois mes opinions libérales dérangent les conservateurs. Parfois, mon côté conservateur peut déranger les libéraux. Je sais que mes « gros mots » indisposent certaines personnes de temps en temps, dont mon frère et mon propre papa. Pauvre papa ! Lui, qui est toujours poli, gracieux et charmant. Le nombre de fois où j’ai dû m’excuser auprès de lui après avoir lâché un mot de trop ou de travers. L’homme intègre qu’il est me pardonne toujours avec le sourire. Que les Dieux le gardent.

Je sais que ma personnalité n’est pas du goût de tout le monde. Pour la énième fois, aucune personne ne peut faire l’unanimité ! Ça ne vaut même pas la peine d’essayer. C’est une perte de temps monumentale. Parfois, je me goure et je dis des conneries. Parfois, je blesse les gens sans le savoir, parfois je provoque ceux qui n’ont aucun sens de l’humour. Parfois je fais chier le monde exprès. Je sais que la provocation est rarement appréciée mais qu’importe. Il n’y a pas eu mort d’hommes comme dit le dicton.

Probablement que j’ai fait quelque chose qui a provoqué le dédain chez la jeune demoiselle. Et alors ? Je ne la connais pas. Je sais pertinemment que je ne l’ai pas visé pour la blesser vu que JE NE LA CONNAIS PAS ET QU’ELLE NE ME CONNAIT PAS ! Pourquoi perdrais-je mon temps à penser à elle alors qu’elle ne fait pas partie de mon monde ? Penser à elle ne m’apporterait absolument rien. Ses sensibilités n’ont aucune importance. Son avis sur ma personne ne concerne qu’elle. En toute franchise, la jeune fille n’existe pas et son avis a une importance que l’on pourrait multiplier avec l’élément nul de l’addition.

Penser aux gens qui ne m’aiment pas est une perte de temps, d’énergie, de salive, d’argent et de bonne humeur. Je viens de parler de choses précieuses que je ne possède qu’en quantités limitées. Le rejet de l’avis des autres est le comble de l’arrogance selon certains. Mais penser aux gens qui n’ont aucune importance, n’est-ce pas là une autre forme d’arrogance ? Croire que l’on est si important est arrogant. C’est de la mégalomanie. C’est polir son égo afin de continuer à croire que l’on est « spécial ».

Il existe plus de 8 milliards d’êtres humains qui ne me connaissent pas. Ma vie a-t-elle changé pour autant ? Non. Pourquoi leur avis serait aussi important ? Il ne l’est pas. La société, la culture et la tradition nous ont endoctriné afin de croire que l’avis des autres devrait compter. Néanmoins, il ne compte pas, du tout alors. Cette manière obsessive de penser aux avis des autres est malsaine, néfaste sur le court, moyen et long terme. Je ne préconise pas qu’il faut se comporter comme si l’avis des autres ne possède aucune importance. Un tel comportement est antisocial, ce qui est un des symptômes de la psychopathie. Nous sommes des êtres sociaux et vivre en harmonie avec les autres est une idée noble, à laquelle il faut adhérer avec considération.

Cependant, il existe une ligne, fortement subjective malheureusement, qui sépare l’indifférence de l’obsession de l’avis des autres. D’ailleurs, pourquoi ma vie ou celle d’une autre personne devrait intéresser tant les gens ? Personnellement, je me fous éperdument de ce que les gens font, du moment qu’ils ne font pas de mal aux autres ou à eux-mêmes. Je me soucie de ma vie et de ce que je fais. Si un jour je devais rendre des comptes, je le ferais avec plaisir. Je suis assez vieux et je suis très à l’aise avec mes choix, paroles, faits et gestes. Je ne suis pas parfait et comme je l’ai dit, il m’arrive souvent d’errer. Mais je ne vais jamais m’arrêter ou je ne vais pas arrêter de vivre parce qu’un tel ne m’aime pas. Ça ne regarde qu’eux.

D’ailleurs, j’adore parler aux gens qui ne m’aiment pas. Je ne le fais pas pour changer leur avis. Je le fais par curiosité, afin de savoir comment ils pensent, afin de savoir ce qui les a indisposés. Je l’ai fait à plusieurs reprises, et chaque fois, ce fut un exercice amusant et enrichissant. Ai-je changé l’avis de ces gens ? Aucunement. Je doute fortement que ces gens aient de l’insomnie parce qu’ils ne m’aiment pas. Et moi, je dors comme un bébé.

L’avis des autres, surtout de ceux qui ne vous connaissent pas, n’a pas d’importance. Nous donnons inconsciemment de l’importance aux autres, une importance qui n’a pas lieu d’être.

Enfin, ce n’est que mon humble avis !

Sur ce, merci pour votre attention et rappelez-vous que sourire est un cadeau du ciel, alors veuillez sourire autant que vous pouvez et je vous souhaite de passer une bonne journée. 

Freeman. B

2 thoughts on “SON AVIS ? INEXISTANT !!

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out /  Change )

Google photo

You are commenting using your Google account. Log Out /  Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out /  Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out /  Change )

Connecting to %s