TOUT N’EST QUE CONVENTION

La vie que nous vivons est faite de conventions. Le monde est rempli de conventions. Il m’arrive d’écrire des phrases qui sont tellement évidentes que je finis par avoir honte de les avoir prononcées.

Qui pourrait nier les conventions ? La majorité des pays conduit sur la voie de droite, et une minorité conduit à gauche. Les femmes portent des jupes, les hommes des pantalons. Mettre les coudes sur la table est impoli, il parait. Les feux de circulation, l’école, les lois, les règles grammaticales, de syntaxe et de conjugaison sont basées sur des conventions. La manière de parler, d’agir, les rites religieux, la manière de gouverner, les partis politiques, les mouvements sociaux, le marché du travail, les relations amoureuses, la taille des voitures et des maisons, les unités de mesure de poids, de distance et de volume, la largeur des routes, la musique, l’écriture, les téléphones, les ordinateurs, les mœurs et coutumes, les sciences, et j’en passe, toutes ces règles sont basées sur des conventions.

Mon amour pour les mots me pousse à offrir les définitions du mot « convention » afin d’éviter tout malentendu. D’après le Larousse, une convention est « ce qui est admis d’un commun accord, tacite ou explicite ; une règle de conduite adoptée à l’intérieur d’un groupe social ; un accord passé entre des personnes, des groupes, des sujets de droit international (États, organisations), destiné à produire des effets juridiques et qui revêt en principe un caractère obligatoire pour ceux qui y adhèrent ».

Les règles qui régissent notre monde ne datent pas d’hier. Elles datent de très longtemps, elles datent d’époques lointaines, c’est-à-dire des centaines, voire des milliers d’années. Les musulmans, les chrétiens, les juifs, les bouddhistes et autres personnes religieuses vivent aujourd’hui en suivant des règles écrites depuis des millénaires (3 à 4 millénaires tout au plus). Cela veut dire que des mecs, car c’est souvent, pour ne pas dire exclusivement des mecs, se sont mis ensembles et ils ont crée un système de gouvernance et émis une liste de règles qu’il faut suivre à tout prix. Peut-on les blâmer ? Sans règles, lois et conventions, ce serait le chaos. Certains diraient qu’ils ont voulu contrôler le monde. Ils n’ont pas tort. Il n’existe aucun système parfait de vivre ensemble ou de gouvernance. Nous essayons encore et toujours de trouver la manière la plus optimale de coexister et de vivre ensemble harmonieusement. On n’y est toujours pas arrivé ! Ça prend du temps, n’est-ce pas ?

Cependant, certaines conventions, voire plusieurs, doivent être revues et corrigées. D’autres doivent être éliminées, abandonnées, enterrées, mises aux oubliettes, moquées même. Il doit y avoir des mises à jour comme pour les logiciels d’ordinateurs. Il doit y avoir des modifications. Les constitutions des états sont amendées, alors pourquoi les conventions sociales semblent allergiques aux changements ? Quant aux religions…elles se considèrent comme immuables. Elles ne le sont guères. Elles ont peur du changement. Qui aime le changement de toutes les façons ? Enfin, les religions ont d’emblée une emprise sur la société et sur les personnes. Ainsi, lâcher cette emprise volontairement n’est jamais arrivé que je sache. Il y eut des luttes qui ont duré des siècles afin d’enlever cette emprise que la religion avait sur la société. On parlera de ce sujet explosif une autre fois.

Toujours est-il, on se doit de revoir notre copie, et ce, dans tous les domaines. La pire chose que l’on puisse faire, serait de considérer ces règles comme immuables. Avoir peur de bousculer les idées préconçues est dangereux pour tous car l’évolution humaine ne s’est jamais arrêtée et elle ne s’arrêtera jamais.

Permettez-moi de clarifier quelque chose qui est évident à mes yeux ; certaines règles sont immuables. Je comprends que je me contredis probablement mais certaines vérités sont vraies à toutes les époques. Tuer, c’est, un crime légal et moral ; la pédophilie, le vol, le viol, l’esclavage, le trafic d’êtres humains, la subjugation de populations, le sexisme, le racisme, l’homophobie bien que certaines personnes profondément religieuses aient un vrai dédain pour nos frères et sœurs gais et lesbiennes, etc. Disons que l’oppression sous toutes ses formes est un problème humain avant tout. Ce problème ne date pas d’hier. Il ne disparaitra pas non plus. Les défauts humains disparaitront avec l’humain.

J’ai grandi en voyant les hommes porter des pantalons et les femmes des jupes, en général, c’était ainsi. Aujourd’hui, je vois des hommes porter des jupes et des femmes porter des pantalons. Je connais deux mecs qui aiment porter des jupes et cela dérange certaines personnes d’une manière aigue. Ça dérange car ces mecs bousculent des traditions millénaires. Mais quand on y pense, y a-t-il une raison particulière qui oblige les hommes à porter des pantalons et les femmes des jupes ? Pas vraiment. D’ailleurs, les pantalons ne sont qu’une invention récente, datant de quelques siècles. Les écossais, les gens de l’Asie du sud-est, les japonais, les hommes du moyen orient, ont tous porté des habits ressemblant à des jupes ou à des robes et certains en portent toujours. Cependant, voir des hommes porter des jupes choque. Ça brise les conventions. Il n’y a pas si longtemps, l’idée qu’une femme soit médecin était une hérésie. Aujourd’hui, du moins au Canada, la majorité des médecins sont des femmes. Autrefois, baptiser un enfant, était obligatoire. Aujourd’hui, c’est un choix. L’esclavage fut la norme en Amérique du nord pour les noirs du 15ème  jusqu’au 17ème siècle. Ce n’est plus le cas. Il existe des millions d’exemples relatant des changements affectant des conventions données.

Défier ces conventions relève parfois de l’impossible. On peut facilement être traité d’impoli, de rebelle, de renégat, d’apostat, de traître, de déviant, et de plusieurs autres mots considérablement moins affectifs. Jusqu’à ce jour, je ne comprends pas pourquoi il est impoli de mettre les coudes sur la table. On me l’a expliqué mais je trouve que la règle est d’une bêtise qui dépasse l’entendement. Respecter les aînés malgré qu’ils soient impolis eux-mêmes est une abomination à mes yeux. Vivre sa vie en suivant à la lettre les règles et conventions écrites par des mecs qui savaient à peine compter et qui étaient perdus dans le désert, donc rongés par la soif, la faim et des hallucinations, est tout simplement maboule à mes yeux. Empêcher les fumeurs de fumer partout sans bannir la vente de cigarettes est complètement idiot. La ville de Montréal voulait rendre illégal de fumer dans les parcs. Fumer en plein air ? Ça va foutre le cancer à qui ? Aux oiseaux et aux écureuils ou aux arbres ?

Pour revenir à l’histoire des mecs qui aiment porter les jupes…Qu’est-ce que ça peut vous foutre comme problème ? Sérieux ! Si on vous oblige à porter des jupes comme les Talibans obligeaient les hommes à ne pas se raser et aux femmes à porter la burka, je vous aiderais à lancer une attaque armée contre les autorités. Mais en attendant, un mec porte une jupe. ON S’EN FOUT, PUTAIN !

Les temps changent, les personnes changent, et les conventions doivent suivre. On se doit de revoir les règles et les conventions. Regardez autour de vous et posez-vous des questions. Changez ce qui vous semble bizarre ou désuet. Adoptez des manières qui vous aident à mieux fonctionner et qui vous rendent heureux, du moment que vos choix n’oppriment personne.

Et rappelez-vous ; on vit en suivant les règles et les conventions qui nous ont été imposées ! Je ne suis pas responsable de l’état du monde actuel. Je suis né et j’ai appris à naviguer dans ce monde avec les règles déjà établies. Je trouve que nous avons tous un devoir de défier le statu quo.

Enfin, ce n’est que mon humble avis !

Sur ce, merci pour votre attention et rappelez-vous que sourire est un cadeau du ciel, alors veuillez sourire autant que vous pouvez et je vous souhaite de passer une bonne journée. 

Freeman. B

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out /  Change )

Google photo

You are commenting using your Google account. Log Out /  Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out /  Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out /  Change )

Connecting to %s