LE FILM DE MA VIE…

Ce matin, curieusement, le soleil se levait timidement, presque hésitant bien qu’on sait tous qu’il effectuera son travail de nous fournir lumière, chaleur et bonne humeur. À peine éveillé, je vais sur mon laptop pour écrire, car une pensée venait de pénétrer mon cerveau toujours à moitié endormi. Une fois le laptop ouvert, je m’aperçois qu’il règne un chaos dans mes dossiers et ma personne, hyper allergique au chaos, décide de faire le ménage.

Cependant, en mettant toute l’énergie nécessaire pour transformer le chaos en ordre, je suis tombé sur de vieilles photos prises il y a de cela une éternité. Je ne le cacherais pas ; un sentiment nostalgique s’est emparé de moi et j’ai décidé de regarder ces photos avant de les ranger adéquatement. Je me disais que je finirais le travail en quelques minutes mais une heure après, j’étais toujours en train de regarder mon écran comme un drogué.

Je dois avouer une chose…Je n’avais aucune idée que ces photos auraient un tel impact sur mon cerveau et mon cœur. Franchement, le spectacle sur mon laptop était édifiant, magique, triste, joyeux, revigorant, vif, vivace, douloureux, et en regardant ces photos, je me suis souvenu de certains moments que je pensais avoir oublié.

J’ai souri, j’ai rigolé, j’ai serré les dents et j’ai même versé quelques larmes. Il est infiniment intéressant de revoir une partie de sa vie dont on ne se rappelle presque plus. On n’a rien oublié par reflexe ou pour protéger son cœur fragile. Le passé est ainsi ; il est littéralement dans le passé et on l’oublie, volontairement ou pas. Je suis resté là, comme si on m’avait attaché à ma chaise et j’ai parcouru certaines photos, pas toutes.

J’ai revu ma vie défiler devant mes yeux, comme un film et quel spectacle ce fut! Un bon retour dans le passé, afin de le voir, sachant que je ne pourrais rien y changer. Il s’agit d’un exercice sain pour moi car j’ai fait la paix avec mon passé. Je sais que j’ai commis un million d’erreurs dans ma vie. Je n’ai pas toujours été vertueux, gentil, honnête, ouvert d’esprit, vulnérable, solide, honorable, etc. Et, heureusement, la majorité du temps, j’étais un mélange de toutes ces qualités.

Surtout, à voir défiler tous ces moments, j’ai pris le temps d’absorber le tout. Ce qui était plus important et nettement plus intéressant, c’était de voir et d’interpréter ces situations, ces moments à travers les yeux du Freeman que je suis aujourd’hui. J’ai remarqué que certaines situations ont une importance différente aujourd’hui. Quelque chose qui me tenait à cœur hier n’a aucune foutue importance en mai 2022 et inversement. La perspective change car le monde change car nous changeons presque tout autant.

En parcourant ces photos, j’ai vu tellement de choses ! J’ai vu des gens que je côtoie toujours, des gens que je ne côtoie plus, des gens qui étaient de passage dans ma vie et qui ont laissé une empreinte indélébile, d’autres dont je me rappelle à peine et d’autres qui malheureusement ne sont plus avec nous. J’ai vu mes petits neveux et nièces qui sont des hommes et des femmes aujourd’hui. J’ai vu mes amis en tant qu’adolescents et aujourd’hui la plupart sont mariés et sont des parents.

J’ai vu des amis d’enfance, des ex amis d’enfance, des anciennes connaissances qui sont devenues des amis, et des anciens amis qui sont des connaissances aujourd’hui. J’ai vu mes anciennes flammes et c’est là que parfois mon cœur se serrait et souriait simultanément. J’ai vu mes grands parents qui ne sont plus. J’ai vu mes parents qui sont encore bien portants. J’ai vu les différents lieux où j’ai habité. J’ai vu des gens avec qui je suis en froid aujourd’hui. Certaines situations où le mercure est en dessous de zéro sont justifiées et la distance est nécessaire. Néanmoins, pour d’autres situations, peut-être qu’il serait temps de tendre la main et de régler des conflits qui n’ont aucun sens ! On verra. Bref, mon cerveau a été inondé par des hormones et j’ai ressenti plaisir et nostalgie, bonheur et tristesse, toute la dualité que la vie offre quotidiennement.

J’ai vu combien j’ai changé, physiquement (putain que je me considère obèse aujourd’hui ! Il va falloir perdre quelques dizaines de kilos tabarnak !) et mentalement. Je regarde le jeune Freeman qui entame sa vingtaine et qui se croit blindé, malin, intelligent, d’ailleurs plus malin que le reste de l’humanité alors qu’il n’était qu’un autre petit con, arrogant parfois mais quand même bienveillant. Grâce à ces photos, j’ai pu voir mon changement en temps réel, si je puis le dire ainsi. J’ai changé, j’ai évolué et je sais que je vais continuer à changer et à évoluer.

Je me dis que c’est là que réside la morale de l’histoire : le changement est constant, qu’on le veuille ou non. Nous changeons quotidiennement. Nos circonstances, nos pensées, nos corps, nos actions, nos croyances, nos relations, le monde qui nous entoure, tout change ! Il n’y a presque rien qui reste statique, tout change. Les relations changent, certaines s’éteignent, d’autres se renforcent. Certaines personnes disparaissent et d’autres restent avec nous. La vie est ainsi ; essayer de la comprendre est une perte de temps à mon avis. Il faut prendre la vie telle qu’elle se manifeste, car nous ne la contrôlons point !

Finalement, j’ai retenu une chose essentielle quand je repense à ma vie aujourd’hui ; je n’ai aucun regret. Tout le chemin parcouru, toutes les erreurs et réussites que j’ai eues, m’ont mené où je suis en ce moment. Demain, je suis sûr que je vais être ailleurs et ainsi de suite. Certes, ma vie aurait pu être meilleure, mais elle aurait pu être pire, d’une manière exponentielle !

En parlant de regrets, à un moment, je regardais une photo spécifique et pendant une nanoseconde, mon cerveau s’est égaré et je me suis dit « si jamais j’avais fait cela ainsi, peut-être qu’elle et moi aujourd’hui… » et avant même que je finisse ma pensée, cette dernière s’est évaporée. Les choses ne sont pas passées ainsi et tant mieux. Les regrets et la nostalgie extrême ne sont que des boulets qui nous empêchent d’aller de l’avant.

Le passé est dans le passé. Il ne sert à rien d’y penser. Mais il est quand même cool d’aller voir ces photos ! Entre vous et moi, quelle vie, sérieusement ! Quelle vie remplie de hauts et de bas mais extraordinaire tout autant !

Allez, je vous laisse pour aller profiter de la vie car on ne sait jamais quand elle décidera de s’arrêter.

Enfin, ce n’est que mon humble avis.

Sur ce, merci pour votre attention et rappelez-vous que sourire est un cadeau du ciel, alors veuillez sourire autant que vous pouvez et je vous souhaite de passer une bonne journée.

Freeman. B


2 thoughts on “LE FILM DE MA VIE…

  1. Ooooh wowww!!! Just felt like seeing your face while you were looking at those beautiful pics 😀Très beau text.J’admire bcp the guy you are becoming. Keep it up love😘😘😘

    Sent from Yahoo Mail for iPhone

    Like

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out /  Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out /  Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out /  Change )

Connecting to %s